L’adieu aux frères, de Christophe Flipo. « De la franc-maçonnerie à Jésus »

Christophe Flipo : « De la franc-maçonnerie à Jésus »

Aujourd’hui, Christophe Flipo a 57 ans. Marié et père de quatre enfants, il travaille comme ingénieur architecte informatique. Eduqué chrétiennement, il a tout de même passé 21 ans loin du Christ en s’engageant dans la franc-maçonnerie. Il a raconté cette quête spirituelle dans un premier livre, « La meilleure part ». Dans son nouvel opus, « L´adieu aux frères » (Ed. du Cerf), il s’efforce d’expliquer à ses anciens « frères » l’inanité de leur quête et l’incompatibilité entre franc-maçonnerie et foi chrétienne. Sur le plateau d’Un coeur qui écoute, il raconte sa conversion qui n’aurait pu se faire sans celle d’une collègue qui elle même s’est convertie en rencontrant des chrétiens à Rocamadour.

L’adieu aux frères de Christophe Flipo

128 pages – Éditions du Cerf, juin 2016

La franc-maçonnerie éloigne-t-elle ou rapproche t-elle de l’Évangile ? Est-elle l’adversaire ou l’antichambre de l’Église ? Et ne faut-il pas distinguer, entre ses diverses obédiences, celles qui admettent l’athéisme, au nom d’une liberté de conscience absolue, de celles qui professent le déisme, en vertu d’une conception ouverte de la spiritualité ?
À ces interrogations et à ces débats, Christophe Flipo répond ici avec une finesse et une pédagogie nourries de sa propre et double expérience. Lui-même, longtemps franc-maçon avant de se convertir au catholicisme, dit la grandeur, mais aussi les limites d’une tradition qu’il a aimée avant de finalement la dépasser. Le récit vécu qu’il en donne offre ainsi une vision vivante et authentique de ce mouvement, objet de tous les fantasmes.
Au maçon tenté par la communion eucharistique et au chrétien tenté par la fraternité maçonnique, à l’initié comme au baptisé, il pose la question même du Christ : « Que cherchez-vous ? »

Ingénieur architecte informatique, passé par la franc-maçonnerie où il a été reçu dans les hauts grades, désormais simple paroissien, Christophe Flipo vit avec son épouse entre Londres et le nord de la France. Il a raconté sa conversion dans La meilleure part (Éditions du Cerf, 2015), livre qui a connu un franc succès.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s