L’archevêque d’Abidjan refuse les obsèques religieuses du grand maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire

clotaire-magloire-coffie« Les faits n’ont pas été rapportés en Europe et méritent pourtant d’être portés à la connaissance des lecteurs de Medias Presse Info. La franc-maçonnerie est très puissante en Côte d’Ivoire. Le décès dans un accident de voiture de Clotaire Magloire Coffie, grand maître et fondateur de la Grande Loge de Côte d’Ivoire, a secoué l’ensemble du monde économique et politique ivoirien.

grande-loge-de-cote-d-ivoireLes obsèques de ce dignitaire franc-maçon se sont déroulées du 6 au 10 février et ressemblaient à celles d’un chef d’Etat.

L’avis de décès distribué par la famille plaçait Alassane Ouattara (président ivoirien), Denis Sassou Nguesso (président congolais) et Ali Bongo Odimba (président gabonais) en tête de ceux qui annonçaient le programme des obsèques de Clotaire Magloire Coffie.

Et à ce programme figurait une messe d’action de grâce le dimanche 12 février. Or l’Eglise catholique condamne fermement la franc-maçonnerie.

Le cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, malgré les pressions politiques, s’est montré exemplaire et a fermement refusé de telles obsèques, rappelant que foi catholique et franc-maçonnerie sont incompatibles.

Mgr Jean-Pierre Kutwa a également demandé à Mgr Ziad Sacre, curé de la Mission catholique libanaise d’Abidjan, de ne pas célébrer une messe pour Michel Georges Ghorayeb, décédé avec Clotaire Magloire Coffie lors de leur accident mortel du 29 janvier.

Seul le curé de l’Église grecque orthodoxe de Côte d’Ivoire a fini par accepter de célébrer un service religieux lors de la veillée funèbre conjointe des deux défunts, le 6 février.

Au cours de ces obsèques, on a pu voir de nombreux politiciens francs-maçons, notamment le grand maître Hamed Bakayoko, ministre de la Sécurité ainsi qu’Alain Donwahi, grand maître de la province du Grand centre et ministre de la Défense. Il y avait là également le vice-président Daniel Kablan Duncan, Bruno Koné, le ministre de l’Économie numérique, l’ex-Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio, Charles Koffi Diby, président du Conseil économique, social et environnemental ainsi que l’ex-première dame Henriette Konan Bedié. »

Source : medias-presse.info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s