GADLU ouakbar

« Le législateur, en élaborant la loi, ne doit jamais perdre de vue l’abus qu’on peut en faire. »
Victor Hugo – 1802-1885 – Choses vues

Un texte de LeBouc Emissaire. (G.A.D.L.U signifie « grand architecte de l’univers », le Dieu officiel des FM, Ndlr)


Qu’est-ce qu’un Législateur ? Selon le Larousse : Autorité qui a le pouvoir d’établir des lois ; la loi en général ; chacune des personnes qui composent cette autorité.

Qui sont les législateurs en France ?  Tout organe pouvant édicter des règles juridiques générales (normes de droit), que ce soit le Gouvernement ou le Parlement. « Assemblée délibérante ayant pour fonction de voter les lois et de contrôler le Gouvernement. (Dalloz, 12e éd, Paris, 1999)

Le postulat est simple : celui qui fixe les lois dirige la Nation. En conséquence de quoi c’est vers lui que l’on doit se tourner pour demander des comptes quand les lois qu’il a établies ne correspondent pas aux intérêts du peuple sous sa juridiction.

 Il est de notoriété que la majorité  des législateurs depuis  l’instauration de la république sont d’obédiences maçonniques. Les lois qu’ils ont prises  au fil des années sont systématiquement allées dans le sens de leurs intérêts à savoir  réduire les religions monothéistes à leur plus simple expression, en dehors de tout pouvoir temporel tout en instaurant leur culte laïque. Ils ont surtout fait perdre, loi après loi, réforme après réforme, la souveraineté nationale. Le traité de Lisbonne validé en 2007 contre l’avis de la population a définitivement enterré le peu de souveraineté qu’il restait. La loi de 1973 et sa dette illégitime et criminelle, la monnaie unique, les délocalisations et le chômage galopant qui va avec, l’espace Schengen, la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes, la guerre du Golfe, la destruction de la Libye, de la Syrie, le soutient inconditionnelle a l’état imposteur d’Israël, soutient au yankee djihadiste,  et tous les cortèges d’autres lois  et de décisions engageant la Nation tout entière adoptée ces soixante dernières années ont tous été sans exception le fruit de décisions  de nos chers législateurs.

Il serait temps d’aller demander des comptes aux véritables responsables  qui ont dilapidé notre liberté, notre souveraineté et notre honneur. Ils siègent à l’assemblé national, au sénat, squattent l’Élysée, Matignon, le quai d’Orsay, les ambassades israéliennes, du Qatar et d’Arabie saoudite. Bien évidemment  si l’on va frapper à la porte d’un temple maçonnique  c’est le jackpot, tout comme à la grande synagogue de Paris. Mieux, si vous allez toquer à la mosquée de Paris vous en aurez deux pour le prix d’un avec notre maçon préféré David Boubakeur, le seul musulman qui prie en ouvrant sa prière par GADLU ouakbar ! … enfin à supposer qu’il prie. Si quelqu’un l’a déjà  vu en action qu’il se manifeste.

Jusqu’à preuve du contraire ce ne sont pas les immigrés qui font les lois. Ni les musulmans. Est-ce que ce sont les migrants soudanais qui ont légiféré sur la suppression des frontières ? Est-ce  les dealers des cités qui ont statué sur la diminution des effectifs policiers  et les budgets alloués à la sécurité dans les banlieues et ailleurs ? Est-ce que ce sont les étrangers qui ont créé les niches fiscales, les abattements divers et variés et les paradis fiscaux pour faciliter l’évasion fiscale qui se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d’euros chaque année ? Est-ce que ce sont les braqueurs et autres voleurs qui ont  défini les remises de peine pour bonne conduite, le bracelet électronique, les vices de procédures ou qui ont aboli la peine de mort ?

En revanche bon nombre de condamnées pour escroquerie, vols, abus de confiance, détournement de fonds et autre abus de pouvoir ont composé, proposé et voté de nombreuses lois et continue de le faire. Le législateur crée des lois qui le protègent et qui ne s’appliquent pas à lui. Diablement paradoxale ! Étienne Chouard, et la  cause des causes, à mille fois raison.

Si la justice est laxiste, si l’état s’endette de manière absolument scandaleuse offrant  environ 50 milliards d’euros d’intérêts aux banques chaque année, si les frontières n’existent plus, si l’industrie a quitté le pays, si les migrants déferlent en masse, etc. à qui le doit-on ?  À ceux qui, loi après décret après reforme, ont rendu cela possible.  Ces personnes  sont facilement identifiables et pour beaucoup vous les connaissez déjà. Nombres d’entre elles ont rendu l’âme, mais d’autre hante toujours la tête de l’ex France, comme si de rien n’était. Ce sont eux les responsables.

Le pouvoir en France ne se prend pas par la force. Le législateur obtient son pouvoir  de deux manières : l’élection ou la nomination par un élu. Le point de départ reste l’élection. C’est ici que l’on touche le point sensible, celui de l’orgueil. Car  le législateur  nous doit en réalité  son pouvoir. C’est l’électeur qui fait le législateur. En mettant son nom dans l’urne, vous lui offrez les clefs et la destinée de la Nation. Si vous devez blâmer quelqu’un merci de vous tourner vers vos pères et mères, frères et sœurs, oncle et tantes, cousins et cousines, grands-pères et grands-mères  ainsi que vous-même pour avoir votez aux différentes élections régionales et nationales depuis l’après-guerre et avoir vu, au fil des années, la destruction du pays sans pour autant changer votre attitude. Mieux, vous poursuiviez votre panurgisme électoral en glissant docilement votre bulletin dans l’urne sans oublier de suivre religieusement le grand débat télévisuel des deux futurs fossoyeurs du pays. Ceux qui portent la plus grande responsabilité du chaos sont sans conteste les baby-boomers. Ils ont eu tous  à loisir de voire les conséquences de leur choix  avec la possibilité de ne plus valider cette escroquerie une fois le mal observé. Si donc vous connaissez un septuagénaire qui  vote toujours,  allez le voir pour lui demander des comptes.

En tout état de cause la destruction de la France est la responsabilité pour l’écrasante majorité des Français de souche. Que cela soit difficile à entendre est concevable, mais il faut, comme le dit le juif racialiste Zemmour,  appeler un chat un chat. Les haineux tel qu’Hervé Ryssen devrait demander des comptes à ses parents et à ses proches au lieu de vomir sa haine en montrant les conséquences  du désastre  tout en occultant bêtement la racine du problème.

Dieu à créer l’homme et lui a imposé ses lois. L’homme a décidé de s’en affranchir et de créer ses propres lois. Grand bien lui fasse, mais qu’il ne pleure pas une fois  qu’il est asservi par une partie de ses semblables, ceux qui l’ont poussé à abandonner les lois divines. Quant à ceux qui veulent vivre sans  loi d’aucune sorte…allez ici. Vous ne survivrez pas bien longtemps.

D’autres sociétés ont tenté l’aventure, cela s’appelle l’anarchie. Passez un certain temps et contrairement à ce que dit Denis  Brogniart «  à la fin il n’en restera qu’un ». C’est faux. Il ne restera plus personne.

L’univers est régi par des lois immuables, qu’on le veuille ou non, cela n’enlève rien à ce constat factuel. Pourquoi diable l’homme serait-il le seul à s’affranchir des règles et des lois ? Le corps physique de l’homme est soumis à des règles établies sans son assentiment par une intelligence qu’il refuse d’identifier comme  étant son créateur. Il préfère la nommer Dame nature.  Soit. L’orgueil de l’homme le pousse à chercher la liberté totale et il la trouve dans le refus des règles spirituelles. Celles des religions.

Soit on suit les lois divines selon sa religion, soit on suit celles des hommes.  En refusant les lois divines se sont alors installées en France les lois de la religion maçonnique.  Le maçonnisme est une religion au même titre que l’islam ou le christianisme. Quant au judaïsme, qui est une secte  issue de la tribu de Juda, il est le cœur de la religion maçonnique. Le maçonnisme est la version moderne de l’hérésie judaïque. Un cheval de Troie qui ne dit pas son nom.

La religion maçonnique à l’instar d’autres religions, a ses modérés et ses extrémistes, ses innovateurs et ses fondamentalistes. La seule différence c’est qu’elle ne se réfère pas à un Dieu monothéiste qui à tout crée. Non, elle se base sur le principe du dualisme, où Dieu a créé les hommes, les anges et, où Satan, l’ange qui s’est rebellé, devenant ainsi déchu, a conçu le monde matériel dans lequel nous vivons. Ce dernier entreprit de créer l’Homme, mais ne parvenant pas à lui donner vie il se tourna vers Dieu qui, absolument pas rancunier,  lui insuffla l’âme. Ainsi, selon la doctrine dualiste, La Terre et toute la création physique, y compris la création des êtres vivants est l’œuvre de Satan, excepté donc l’âme.  Il existe une multitude de croyances dualiste, les cathares ou les manichéens sont dualistes. Le bogomilisme, secte religieuse initiée par le pope Bulgare Bogomile, est cependant une très bonne synthèse de ce qu’était le culte dualiste.

 « Sa doctrine était dualiste : le monde, disait-il, est régi par deux principes, le Bon (Dieu) et le Mauvais dieu (Satanaël) et la lutte entre ces deux puissances commande tout le cours de l’univers et de l’existence humaine. Le monde visible tout entier, le monde matériel, est l’œuvre de Satan et comme tel voué au mal. Comme leurs devanciers orientaux, les Bogomiles avaient pour idéal une religion purement spirituelle et un régime de vie rigoureusement ascétique. Ils niaient la plus grande partie de la tradition biblique et ne reconnaissaient que les Évangiles et les Épîtres des Apôtres, surtout celles de l’apôtre Paul. Ils rejetaient toute hiérarchie ecclésiastique, ainsi que le rituel de l’Église : tous les sacrements, les pratiques spirituelles, les édifices du culte. À leurs yeux, la Croix n’avait été qu’un instrument de torture de Jésus et ne méritait aucune vénération particulière. Parmi les prières de la pratique chrétienne, ils n’admettaient que le « Notre Père » qu’ils répétaient sans cesse. Dénonçant les richesses et la vie des membres de l’Église, ils leur opposaient une vie d’une simplicité absolue. Opposés à la procréation – œuvre de Satan – ils condamnaient le mariage et, dans la pratique quotidienne, s’abstenaient de viande et de vin. Lien  »

Un signe  évident d’appartenance à la secte dualiste se trouve dans  l’attention toute particulière qu’ils ont de ne jamais désigner Dieu comme étant le Créateur. Une précaution de langage qu’ils observent à la lettre. C’est un point commun qu’ils partagent avec bon nombre de francs-maçons qui vénèrent le grand architecte de l’univers, G.A.D.L.U

L’exemple du parfait petit bogomile qui travaille pour son maître peut s’observer en la personne d’Éric Dubay, le prophète  de la Terre plate. Cette souillure idéologique est très suivie dans ses délires flatearth par bon nombre de chrétiens et de musulmans alors même qu’il nie tous les dogmes de ces deux religions. Nous ne sommes finalement pas à une contradiction près avec les adeptes de la galette cosmique. À ce propos un dernier message au boubourse de l’Atlantide, le chrétien à personnalité multiple, islamo-algerianophobe, notre cher Laurent Glauzy : Il est où le mur de glace de 8,5 kilomètres de haut  qui a retenu les eaux lors du déluge sur ta Terre plate ? J’attends toujours ta réponse factuelle.

En réalité le dualisme et la maçonnerie sont identiques dans leur croyance fondamentale en l’existence d’un monde spirituelle crée par  Dieu et un monde physique et matériel créer par Satan. A ce titre leur base fondamentale, le Judaïsme, est un dualisme où l’on vénère Satan. À l’instar des dualistes qui refusent d’évoquer Dieu le judaïsme  fait de même. Les raisons invoquées sont des plus étranges :

« Historiquement, le Nom de Dieu ou Shem ha-Mephorash (Yod He Vav He – יהוה) n’était prononcé que dans le Temple de Jérusalem, uniquement par les prêtres et en deux occasions : Par le Grand Prêtre (Cohen haGadol) lorsqu’il se rendait dans le Saint des Saints afin de répandre du sang sur le Trône de miséricorde au jour de l’Expiation, et par les prêtres (Cohenim) lors de leurs bénédictions au peuple qui avaient lieu tous les matins, mais uniquement dans l’enceinte du Temple.[…] Or, de nos jours, il n’y a plus de prêtres, encore moins de Grand Prêtre, pas plus qu’il n’y a de Temple. Sans ces trois éléments sacrés, qui représentaient un mode de sanctification digne de Dieu, prononcer le Nom reviendrait à en diminuer la sacralité et retirer toute spiritualité aux rituels.  »

Répandre du sang au cœur du temple de Dieu  en prononçant le nom de la «  divinité » n’est en réalité qu’une invocation démoniaque. C’est un blasphème de haut niveau. Un minimum de connaissance sur les rites de sorcellerie suffit à comprendre  cette misérable manœuvre d’éviction du nom du Créateur.

Il faudrait poser la question au B’nai Brit, aux talmudistes et aux kabbalistes quant à savoir qui est réellement Adonaï, Jehova, Élohim, Lucifer ou Azazel ? Vous risqueriez d’être surpris.

La France a quitté une théocratie avec perte et fracas pour adopter  en lieu et place une démon-cratie. Aujourd’hui le clergé maçonnique occupe tous les postes législatifs et exécutifs de la Nation.  Les lois dualistes en l’honneur des préceptes inversés de Satan sont appliqué chaque jour un peu plus. Le Christianisme et l’Islam sont ostracisés, calomniés, salis et blasphémés à longueur de temps. Le règne de Satan n’est pas à venir,  il est déjà en cours, depuis au moins deux siècles.

À chaque bombardement démon-cratique, on peut entendre pour qui n’est pas encore frappé de cécité maçonniquement profonde « GADLU ouakbar »!

En revanche on ne retrouvera jamais une carte de membre de la GLNF, un passeport israélien ou un extrait du Talmud abandonné sur les lieux du drame. Les extrémistes maçonniques sont contrairement à leurs cousins yankees djihadiste, porté sur le secret et  l’occultation. Pour l’instant c’est presque le sans-faute. Heureusement pour peu de temps encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s