L’Autriche anti maçonnique, conférence de Laurent Glauzy

conference autriche antimaconnique 2016 Glauzy2CONFÉRENCE 26 MARS 2016 A PARIS.

LAURENT GLAUZY PRESENTE : AUTRICHE ANTI MACONNIQUE
Karl Lueger et jörg Haider

Karl Lueger fut élu maire de Vienne de 1897-1910 contre les manigances des Rothschild faisant pression sur la monarchie. Karl Lueger est resté 100 ans après sa mort le maire le plus populaire des Viennois et le plus haï de la classe politique. (Fiche de lecture du livre plus bas)



Karl Lueger : le maire rebelle de la Vienne impériale

Présentation du livre de (et par) Laurent Glauzy

karl-lueger_glauzyKarl Lueger (1844-1910) a trente-et-un ans quand il est élu conseiller municipal de Vienne en Autriche. Issu d’un milieu modeste et juriste de formation, il s’illustre en révélant de nombreuses affaires de corruption qui entraînent la condamnation et la démission de personnalités du sérail politique. Lueger attise le déchaînement de la haute bourgeoisie, de la presse et de la finance internationale. Alors qu’il dénonce l’influence politique et économique juive au sein de l’Empire autrichien, l’« avocat des pauvres » ne craint pas de défendre gratuitement la cause des anarchistes. En outre, représentant du Parti chrétien-social, il entend faire de la doctrine sociale de l’Église catholique le guide de son action politique, laquelle sera soutenue en 1895 par le pape Léon XIII. Cette personnalité au caractère bien trempé reste le maire le plus populaire de l’histoire de Vienne, fonction qu’il occupa de 1897 à 1910. Son arrivée au pouvoir marque la fin de quatre décennies du pouvoir hégémonique des libéraux. Avec la construction d’un tramway électrique, d’écoles, de théâtres, d’orphelinats et d’hôpitaux, Lueger entreprend une véritable modernisation de sa ville. Constatant que l’expansion industrielle contraint les ouvriers à s’entasser dans des logements insalubres, il édifie des logements au milieu d’espaces verts. Il assure également la gratuité des repas pour les étudiants les plus démunis, et étend le droit de vote aux classes populaires. Laurent Glauzy nous fait découvrir un tribun hors norme qui voua sa vie à une ville, à un Empire, tout en défendant le droit des minorités. En 1926, à l’occasion de l’inauguration de la statue de ce « maire rebelle », figure controversée, Karl Seitz, premier Président de la République d’Autriche et maire socialiste de Vienne, salua son esprit d’abnégation en ces termes : « L’ère Lueger est synonyme de grands progrès. »

COMMANDE DES LIVRES :
Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex
Courriel : laurent-blancy@neuf.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s