Le préfet franc-maçon mis en examen illustre la dérive entre réseaux politique, maçonnique et policier

alain garderePlacé sur écoute de juillet à septembre 2015 et mis en examen le 21 janvier pour « corruption passive », « prise illégale d’intérêts », « recel d’abus de biens sociaux » et « détournement de fonds publics », Alain Gardère -membre de la Grande Loge nationale française– a depuis été « suspendu » de son obédience maçonnique. (Panamza)

« Les troubles affaires du préfet Gardère

La mise en examen de l’ex-commissaire révèle une dérive entre réseaux politiques, maçonniques et policiers « 
prefet gardere lemonde FM 1ere page
Première page du Monde du 24 février 2016

prefet gardere lemonde FM Télécharger l’article (en page 8) au format [PDF]


 

Le préfet Alain Gardère suspendu de la GLNF

bandeau-la-lumiere-lexpressle 25 février 2016 par François Koch

gardere«Monsieur le préfet en garde à vue», titrait Le Parisien du 20 janvier 2016. L’information judiciaire avait été ouverte en septembre dernier.

Au terme de sa garde à vue de 48 heures, suivant une perquisition à son domicile à 6 heures précises du matin, Alain Gardère, 59 ans, a été mis en examen pour «corruption passive par un agent public, recel d’abus de biens sociaux, prise illégale d’intérêt et détournement de fonds publics». Il a dû verser une caution de 150 000 €.

Boosté par Sarkozy, freiné par la gauche 

Alain Gardère, préfet mis en examen et suspendu de la GLNF
Alain Gardère, préfet mis en examen et suspendu de la GLNF

L’ancien préfet de Rennes, a été nommé directeur adjoint de cabinet du ministre de l’Intérieur Claude Guéant avant d’être propulsé préfet délégué pour la Sécurité et la Défense de Marseille. Autant dire que sa carrière a été boostée sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. En revanche, sous la gauche, Alain Gardère doit se contenter de la Sûreté des plate-formes aéroportuaires de Seine-Saint-Denis puis, en janvier 2015, de la direction du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS), présidé par Alain Bauer, ancien Grand maître du GODF.

L’information sur l’appartenance d’Alain Gardère à la GLNF circulait depuis la mi-février et c’est Le Monde qui l’a publiée dans son édition du 24 février.

J’ai contacté le Grand Maître de la GLNF, Jean-Pierre Servel.

Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la GLNF
Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la GLNF

Il m’a confirmé que le frère Alain Gardère a été suspendu de l’obédience depuis la fin du mois de janvier, soit juste après sa mise en examen. D’après mes informations, ce frère d’une loge de la Province Neuilly-Bineau (une des 5 d’Île-de-France) a été initié au début des années 2010 et a d’abord refusé de démissionner, par crainte que cela apparaisse comme un aveu de culpabilité. Cette suspension de son appartenance maçonnique constitue une mesure conservatoire, avant la saisine de la Commission de discipline provinciale. Elle devrait confirmer la suspension et en préciser la durée. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s