Les francs-maçons ne sont pas démocrates : exemple des régionales 2015 en France

Pour les francs-maçons, le vote FN des français de « hold-up électoral »

Ils se disent hors de la politique, mais parfois, on (re)découvre leur vraie nature. Celle de dénier le choix démocratique d’une grande partie des Français. Et de rappeler que leur « république » est la franc-maçonnerie, et que seule l’alternance gauche-droite a le droit d’exister. Démocratie, disiez-vous ?



Régionales : les francs-maçons s’engagent dans la bataille contre le FN
Publié le 08/12/2015  sur lefigaro.fr

fm-regionales2015france« Daniel Keller, Grand maître du Grand Orient de France, appelle notamment Jean-Pierre Masseret à se retirer face au risque d’une victoire du FN en région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

Les relations entre l’extrême droite et la franc-maçonnerie n’ont jamais vraiment été au beau fixe. Et la perspective d’une victoire du FN dimanche prochain dans plusieurs régions amène les «frères» à sortir de leur discrétion habituelle pour s’engager contre le parti de Marine Le Pen. Après l’appel lancé il y a deux jours par la Fraternelle parlementaire, qui rassemble des députés et sénateurs francs-maçons, c’est au tour de Daniel Keller, Grand maître du Grand Orient de France, la loge la plus importante de France par sa taille, de s’inviter dans la campagne ce mardi. «Nous devons tous prendre conscience de ce que signifie le fait que le FN est «le premier parti de France»», lance le chef maçonnique dans une interview au JDD.

«N’ayant jamais exercé le pouvoir, le FN a pour lui l’avantage, si je puis dire, de la virginité», estime Daniel Keller, qui souligne que «six millions de Français viennent d’adresser un désaveu farouche aux partis de gouvernement, de droite comme de gauche». Selon lui, les bons résultats du FN obligent la classe dirigeante «à une profonde rénovation de notre République, à une remise en cause de la classe politique et à une prise en compte concrète des besoins des gens». Pour lui, les électeurs se détournent des formations traditionnelles car «les politiques sont hors-sol» alors que le parti de Marine Le Pen a su s’octroyer une aura de nouveauté qui a permis «son hold-up électoral». «Si ce scrutin ne provoque pas un profond réveil des partis républicains, alors nous aurons assisté dimanche à la répétition de ce qui se passera en 2017», présage encore Daniel Keller.

La «Fraternelle parlementaire» déjà en lice

Les relations sont particulièrement mauvaises entre Florian Philippot, arrivé en tête en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne (ACAL) et Daniel Keller. En octobre dernier le numéro 2 du FN avait notamment accusé le numéro 1 du Grand Orient de «jouer sur les peurs» des électeurs pour saboter le débat démocratique. C’est peut être cette inimitié qui amène aujourd’hui Daniel Keller à prendre directement position sur le cas de la région Grand-Est. «Les partis arrivés en troisième position doivent se retirer. L’esprit républicain doit prévaloir sur toute autre considération. C’est, par exemple, ce que j’ai fait valoir lundi matin à Jean-Pierre Masseret en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Mais l’exigence républicaine s’adresse, j’insiste, à la droite comme à la gauche», souligne le responsable du Grand Orient.


Notons ici que l’intéressé n’entend pas se retirer ! Il l’a fait savoir, et celui-ci est maintenant menacé d’exclusion par son parti maçonnisé jusqu’à la moelle par la loge politique antifrançaise du Grand Orient :

  • Jean-Pierre Masseret bientôt exclu du PS ? Cette exclusion éventuelle sera examinée après les élections alors que le candidat a décidé de se maintenir au second tour des régionales dans le Grand Est. lepoint.fr
  • Qui est Jean-Pierre Masseret, ce socialiste qui s’accroche à son élection? Envers et contre tous, Jean-Pierre Masseret se présentera pour la gauche en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Mais pas sous la bannière du PS qui répudie ce candidat socialiste de longue date. lexpress.fr
  • Elections régionales, Jean-Pierre Masseret, candidat quoi qu’il en coûte. Tête de liste socialiste dans le Grand Est, Jean-Pierre Masseret a décidé de se maintenir malgré la consigne de la direction du PS, au risque de favoriser la victoire du FN. la-croix.com
  • Jean-Pierre Masseret, l’ancien combattant résiste. En refusant d’obéir aux injonctions de Matignon et de Solférino, le socialiste Jean-Pierre Masseret entretient le suspense sur le second tour des élections régionales dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. parismatch.com
  • Régionales : le PS retire son investiture à Jean-Pierre Masseret qui maintient sa liste dans le Grand Est. Les candidats qualifiés pour le second tour des élections régionales avaient jusqu’à 18 heures mardi pour déposer leurs listes. francetvinfo.fr

Dès dimanche soir, c’est la Fraternelle parlementaire, composée des élus francs-maçons des deux assemblées et dirigée par le député PS du Nord Christian Bataille, qui se prononçait pour le Front républicain. «Les élections régionales, partout en France, créent une situation grave pour la République et les valeurs humanistes que défend la Fraternelle parlementaire. Plusieurs régions sont menacées d’être présidées par l’extrême droite la semaine prochaine. Il faut impérativement barrer la route au Front National qui porte en lui l’intolérance et la guerre sociale. Face au parti de la haine, le camp de la République doit être solidaire. Personne ne peut avoir la prétention de l’emporter seul. Partout, tous les républicains et démocrates doivent se rassembler sous toutes les formes possibles pour garantir les valeurs de la République Française de Liberté, d’Egalité, de Fraternité et de Laïcité», pouvait-on lire dans le communiqué des parlementaires francs-maçons. »


 

 

Et plus généralement :

https://francmaconnerieexposee.wordpress.com/tag/france/

Publicités

Une réflexion sur “Les francs-maçons ne sont pas démocrates : exemple des régionales 2015 en France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s