La Franc-maçonnerie peut-elle fomenter des attentats contre le peuple ?

De Laurent Glauzy

La « soeur » maçonne Marie Rygier révèle en 1930 que la Franc-maçonnerie a sacrifié ses enfants pour abreuver le pentacle, symbole de Satan et de la Franc-maçonnerie portée sur les uniformes italiens.
La « soeur » maçonne Marie Rygier révèle en 1930 que la Franc-maçonnerie a sacrifié ses enfants pour abreuver le pentacle, symbole de Satan et de la Franc-maçonnerie porté sur les uniformes italiens.

La franc-maçonnerie italienne a écrit un hymne à la gloire de Satan qu’elle entonne lors de célébrations républicaines. Composée par le « frère » Giosue Carducci (1835-1907), une strophe est ainsi libellée :

O Salute, o Satana
O Ribellione
O forza Vindice
Della Ragione !
L’hymne satanique de Carducci est une réalité indéniable, et fut chantée le 27 août 1887 au théâtre Umberto, à Rome, et aussi lors de l’inauguration d’un mémorial de Garibaldi en 1893.
Il n’y a rien d’étonnant alors qu’en 1887, le périodique maçon Rivista della Massoneria Italiana rapporte: « La Franc-maçonnerie considère Satan le Grand comme le maître véritable. »
Comme un vampire, cette secte républicaine et maléfique qu’est la Franc-maçonnerie, s’abreuve du sang des innocents. En 1930, dans La Massoneria Italiana di fronte alla guerra e di fronte al fascismo (La Franc-maçonnerie italienne devant la guerre et devant le fascisme), la «sœur» maçonne Marie Rygier dévoile que la maçonnerie a donné à la jeune Italie – sortie des desseins de Garibaldi et de ses «frères» – son trésor le plus précieux : le pentacle sacré. Elle a voulu que l’étoile flamboyante soit cousue en évidence sur les uniformes des soldats, pour que la vertu magique du sang versé de ses propres soldats vitalise l’auguste pentacle.
Est-ce que ces mêmes satanistes et maçons, ne seraient pas alors capables de fomenter des attentats pour verser le sang de leurs enfants et d’en faire porter le chapeau à des Musulmans tout à fait innocents, dans le but ultime d’instaurer l’antichrist ?
Il est vrai que l’étude de la maçonnerie de la fin du 19è siècle montre une profusion d’informations sur le luciférisme, particulièrement en Italie ; lire par exemple L’ex-33ème degré italien Domenico Margiotta devenu auteur antimaçon spécialisé dans le palladisme ou encore Lucifer démasqué, de Jules Doinel

 

Advertisements

4 réflexions sur “La Franc-maçonnerie peut-elle fomenter des attentats contre le peuple ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s