La France maçonnique, film de Paul-Eric Blanrue et Julien Teil

Apocalypse France SAISON 1 : La France maçonnique
Durée: 55 minutes

affiche france maconniqueUnique en son genre, ce film explore l’influence de la franc-maçonnerie dans l’histoire de France, de la Révolution à nos jours.

Cette influence est-elle positive ou négative pour la destinée du pays ? La F.’. M.’. est-elle un cercle de pensée, un lobby, un réseau parallèle pour affairistes sans scrupule – voire une secte ?

Afin que chacun puisse se forger sa propre opinion sur cette association opaque, aux buts étranges et au symbolisme mystérieux, les réalisateurs ont tenu à montrer, sans tabou ni parti pris, le rôle joué par cette société secrète dans la vie politique, culturelle et économique de la République en prenant l’avis d’experts les plus divers, maçons notoires ou anti-maçons engagés. Une première dans l’histoire !

Que veut vraiment la franc-maçonnerie : se défaire des dogmes ou créer un dogme nouveau ? Est-elle la “religion de la République” comme l’a déclaré Vincent Peillon ? Pourquoi est-elle opposée à l’Église catholique, comme l’a démontré la scandaleuse “affaire des fiches” ? Pourquoi certaines villes comme Paris sont-elles parsemées d’édifices maçonniques ? La maçonnerie est-elle responsable du déclin de la France ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, l’historien Paul-Éric Blanrue et le réalisateur Julien Teil sont partis à la rencontre des grands acteurs de cette nébuleuse sur laquelle on a écrit tout et son contraire, sans toujours prendre soin de vérifier les sources.

Cette fois, de grands spécialistes de la question (de toute tendance philosophique) sont interrogés, comme Jean Solis, Pierre Hillard ou Stéphane Blet. Des personnalités maçonniques de premier plan, comme le Grand Maître de la Grande Loge nationale française, Jean-Pierre Servel, répondent à leurs questions sans concession. Des maçons, d’anciens maçons et des intervenants exceptionnels tel l’humoriste Dieudonné, témoignent de ce qu’ils ont vu dans les loges, de ce qui les a charmé et de ce qui leur a déplu. Le haut fonctionnaire Jean-Yves Le Gallou raconte comment il s’est sorti d’une cabale maçonnique menée contre lui. Une partie du film, fondée sur les archives spéciales du défunt documentaliste Emmanuel Ratier (dont c’est la dernière apparition filmée), concerne l’aspect le plus méconnu et trouble de la maçonnerie : celui des Fraternelles, ces superstructures ultra-secrètes permettant à des affairistes de faire du bizness crapuleux.

Quel est le secret de la maçonnerie ? Ce film sans préjugés tente de répondre à cette épineuse question qui traverse l’histoire de France et ne laisse personne indifférent.

Extraits

Emmanuel Ratier sur les fraternelles – Extrait 1

Dieudonné raconte son expérience chez les francs-maçons – Extrait 2

La France maçonnique – PARTIE 1

Première partie mise gracieusement à la disposition du public

la france maconnique

« Jeu de pistes, tempo équilibré, subtilement scandé, entretiens denses et pénétrants, aucun sectarisme… » (Claude Bourrinet, Boulevard Voltaire)

« Ce documentaire, habilement tissé d’un va-et-vient entre le narrateur, les membres actuels et anciens de la franc-maçonnerie, et autres intervenants, reflète tout le mystère entourant l’organisation. » (Julie Lévesque,  Mondialisation.ca)

« Unique en son genre, le documentaire de Paul-Eric Blanrue et Julien Teil nous plonge au cœur d’une des organisations les plus mystérieuses de la République. » (Agence Info libre)

« Sortir des fantasmes, explorer les faits, et donner la parole aussi bien à des initiés qu’à leur détracteurs dans un souci d’objectivité est la méthode retenue dans cette quête de vérité.  » (Baptiste Mannaia, Cercle des Volontaires)

« Beaucoup de critiques de tous les c… qui parlent sans l’avoir vu ! » (Jean Solis, éditeur, auteur)

« Les différents contributeurs de ce documentaire évoquent, avec force détails pour certains, son influence considérable dans toutes les sphères de la société française.  » (Henry Bordier, Polémia)

« Très bien fait et instructif !  » (Jean-Yves Le Gallou, fondateur de Polémia)