Les sociétés secrètes et la société ou philosophie de l’Histoire contemporaine, de Nicolas Deschamps

Les_societes_secretes_et_la_societe(1882)
Par Nicolas Deschamps (1797-1872) et Claudio Jannet (1844-1894)
Télécharger plus bas les 3 PDF


Voici l’ouvrage classique en matière de Franc-Maçonnerie, celui dans lequel tous les écrivains postérieurs sont venus puiser des documents comme à la source la plus abondante et la plus sûre. Le sujet qu’il traite a une importance telle, que l’auteur a apporté pendant vingt années d’études des trésors si précieux d’érudition et de perspicace investigation, que l’ouvrage, malgré ses imperfections matérielles, a frappé l’attention de tous les juges compétents.

Wikipedia icone  Nicolas Deschamps né le 12 décembre 1797 à Villefranche, Rhône et décédé le 29 mai 1873 à Aix-en-Provence était un prêtre jésuite français, professeur de lettres, prédicateur et polémiste de renom. Il est auteur d’un livre antimaçonnique sur les sociétés secrètes.

Il a dénoncé l’appartenance de Napoléon Bonaparte à la loge maçonnique des « Templiers » de Lyon. Dans un livre coécrit avec Claudio Jannet, ils mettent en relief les caractères communs entre les principales hérésies et les doctrines maçonniques. Il y décrit également la franc-maçonnerie inspiratrice et organisatrice de la Terreur, de la révolution de 1830 et de la révolution de 1848, la création de l’unité italienne, de l’unité allemande, de la révolution du 4 septembre (proclamation de la Troisième République) et de la Commune de Paris. Ils postulent également que la maçonnerie poursuivait dans l’Empire austro-hongrois la destruction de la monarchie catholique des Habsbourgs.

 

Extraits

Sur le but des sociétés secrètes :

Renverser toutes les frontières, abolir toutes les nationalités, en commençant par les plus petites, pour ne faire qu’un seul État, effacer toute idée de patrie, rendre commune à tous la terre entière, qui appartient à tous, briser, par la ruse, par la force, tous les traités, tout préparer pour une vaste démocratie dont les races diverses, abruties par tous les genres d’immoralités, ne seront que des départements administrés par les hauts grades et par l’Antéchrist, suprême dictateur devenu leur seul dieu : tel est le but des sociétés secrètes.

Préface tome 3 :

Les Mémoires du prince de Metternich, les révélations si curieuses de M. Diamilla Muller sur les relations de Victor Emmanuel avec Mazzini et Napoléon III sont, pour ne citer que deux exemples, des sources d’information, qu’on ne peut désormais négliger sous peine de réduire l’histoire à la reproduction des journaux officiels.
Nous avons également suivi, jour par jour, les traces de la part prise par la Franc-Maçonnerie à la grande lutte engagée contre l’Eglise en Espagne, en Italie, en Belgique et surtout dans notre France. La place qu’elle tient ostensiblement dans le gouvernement de la troisième république, la pénétration de toutes les formes de la vie sociale à laquelle elle se livre sous nos yeux, ne confirment que trop les déductions tirées par le père Deschamps, avec tant de perspicacité, de l’analyse des principes intérieurs de la secte.

 

Edition récente chez ESR

les-societes-secretes-et-la-societe-nicolas-deschampsTitre : LES SOCIETES SECRETES ET LA SOCIETE
Auteur : Le Père N. DESCHAMPS
ISBN : 2-84519-812-4
Etat : Neuf
Thème : Judaïsme – Franc-Maçonnerie
Volumes : 3
Nombre de pages : 1905
Format : 14,5×20,5
Langue : Français
Achat

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s