Livre Jaune N°2 – la Guerre des Francs-maçons de Jan Van Helsing

Livre-Jaune-2_Jan-Van-HelsingSous le couvert de l’anonymat, un grand maître de la franc-maçonnerie répond aux questions pointues de Jan van Helsing.

Télécharger le [PDF]

On apprend que le torchon brûle et que des membres sont insatisfaits de la situation actuelle dans la franc-maçonnerie. On assiste à des bouleversements en profondeur, jusqu’à une guerre intestine, même si des courants et des points de vue différents ont toujours existé.

La pression de la base est actuellement très forte et les opinions qui ne rallient pas la majorité passent souvent à la trappe. Ce processus démocratique est étranger à la pensée maçonnique… La plèbe n’a jamais détenu la sagesse et la connaissance, comme le démontre l’Histoire. Ce fut toujours le privilège d’une minorité qui, selon son bon vouloir, pouvait en faire profiter le peuple. Il y a beaucoup de « frères » qui, du fond du cœur, vivent et partagent un idéal d’amour absolu du prochain. C’est tout à fait louable ! Mais illusoire ! Et ne mène pas à l’objectif souhaité. Qui veut agir et changer le cours des choses doit être ancré dans la réalité.

« Si la franc-maçonnerie perd de sa force et de son leadership par opportunisme, il faut apporter des corrections. Il ne suffit pas de couvrir ses faiblesses sous le manteau de l’altruisme. En tant que francs-maçons, nous sommes aussi de vrais chrétiens dans le sens de l’amour du prochain, mais chacun est franc-maçon pour lui-même. Quand un franc-maçon vise un but élevé, il doit être prêt à être un franc-maçon, même contre lui-même. Il s’agit d’autre chose que de sa propre vanité. La franc-maçonnerie est reliée à une pensée mondiale. »

Il y a un grand bouleversement, même dans la franc-maçonnerie !

Un grand mouvement se lève en vue de faire éclater les frontières. La franc-maçonnerie états-unienne est très puissante et dominante.
Heureusement, les loges deviennent de plus en plus autonomes et ne se soumettent plus aux diktats.

Introduction

« Les hommes d’État de ce siècle ne traitent pas seulement avec des gouvernements, des empereurs, des rois et des ministres, il y a les sociétés secrètes à qui ils doivent rendre des comptes. Ces sociétés sont capables de faire capoter tous les arrangements politiques (…) » (Benjamin Disraeli, 1er comte de Beaconsfield, le 12 septembre 1876) Cette affirmation, chers lecteurs, ne vient pas de moi, ni d’autres théoriciens du complot, mais d’un praticien du complot, l’ancien Premier ministre britannique Disraeli, haut grade de la maçonnerie. Que veut-il dire par là ? O.K., nous savons que les complots ont toujours existé et qu’ils existeront toujours; Otto von Bismarck (premier chancelier fédéral d’Allemagne) disait : « On ne ment jamais autant qu’avant une élection, que pendant une guerre et qu’au cours d’une partie de chasse. » Les préparatifs de guerre et le trafic de drogues ou d’armes ainsi que l’achat d’entreprise avec délit d’initié ne datent pas d’hier. L’opération Mockingbird de la CIA entreprise à la fin des années 1940, qui avait pour but d’infiltrer les médias en vue de favoriser les intérêts de la CIA, en est un bon exemple. Il s’agit en général de complots de petite envergure. Les attentats du 11 septembre 2001 revêtent plus d’importance, vu leurs répercussions dans le monde entier, particulièrement les lois qui en découlent en ce qui concerne le contrôle et la surveillance des individus.

 

Sommaire

Introduction:

  • La franc-maçonnerie et sa communication
  • Ce que la franc-maçonnerie cache au public
  • A propos de l’interview

Chapitre 1: L’arrière-plan historique

  • Structure d’une loge
  • Rituel initiatique
  • Les poignées de main
  • Jéhova
  • les poignées de main
  • Jakin et Boaz
  • Hiram Abiff- Le secret
  • Signes maçonniques dans les médias
  • Les 12 tribus d’Israel
  • L’ange sombre
  • Le temple de Salomon
  •  Lucifer

Chapitre 2: Le passé personnel

Chapitre 3: Le Nouvel Ordre Mondial

  • Le contrôle par l’argent
  • L’ONU
  • Le 11 Septembre
  • L’arme sismique
  • Le réchauffement climatique
  • La micropuce
  • La monnaie unique
  • Le paiement électronique
  • Les drogues
  • L’humanité à décimer
  • Les Martinistes
  • Le comte de Saint-Germain
  • La religion mondiale
  • L’Antéchrist
  • Jésus

Chapitre 4: La radiesthésie et la symbolique

  • Les prophéties
  • Les obélisques
  • La symbolique des chiffres
  • La radiesthésie
  • Les lignes de Ley

Chapitre 5: La guerre des francs-maçons

Epilogue


 

Extrait 1 (pages 74-75):

Q: Il y donc certaines différences?
R: Oui, précisément. Ici on ne reçoit pas la couronne, mais on passe à travers un arc vivant. C’est une formation de frères qui symbolisent les mystères les plus profonds de la maçonnerie, c’est-à-dire la révélation du dieu Jéhovah. Dans les loges bleues et dans la maçonnerie dans son ensemble, tout tourne autour de Jéhovah. Chaque initié trouve un jour qui est Jéhovah et le rôle qu’il joue.
Q: Et qui est-il?
R: Jéhovah est représenté dans le temple maçonnique par le vénérable maître du siège qui porte une équerre autour du cou! Jéhovah représente le principe de Lucifer!
Q: En effet!
R: Oui. Dans la maçonnerie, il faut le reconnaître au 6e degré, dans le Rite d’York cela correspond au 7e, et dans le Rite écossais c’est au 13e. Si on ne le reconnaît pas, il faut recommencer à zéro. Dans ce cas on n’est pas un bon maître. Dans le rituel maçonnique, il y a un passage où le Vénérable Maître dit: « Maintenant nous allons voir si nous sommes un maître valable ou si on doit nous chasser sans connaissance. » Ce qui veut dire que si à cet endroit on ne sait pas qui est Jéhovah, on doit partir.
Q: Que se passe-t-il exactement?
R: A ce degré, le postulant est confronté symboliquement au dieu Jéhovah et il doit le reconnaître.
Q: A cet endroit, que doit exprimer le postulant?
R: Il ne doit rien exprimer, il doit reconnaître.
Q: Que reconnaît-il exactement?
R: Il comprend que Jéhovah, le dieu de l’Ancien Testament, ne parle pas de rédemption. Il ne peut pas être le dieu le plus haut, le père aimant, comme il est présenté par Jésus. S’il n’est pas le plus haut des dieux, le grand chef, qui est-il donc? Jéhovah est le seigneur du monde, le maître de la matière, c’est lui qui régit le monde. Mais il n’est pas celui qui correspond au rêve illusoire des hommes, du dieu miséricordieux et aimant. C’est un dieu qui fait peur, un dieu qui punit, un dieu qui se venge.
Q: C’est ce que dit la franc-maçonnerie?
R: La franc-maçonnerie ne dit rien, mais les rituels parlent de façon univoque! La franc-maçonnerie est très prudente à ce sujet, mais les rituels indiquent clairement que Jéhovah est une divinité créatrice que les francs-maçons appellent l’Architecte trois fois grand. Et un architecte est créatif. Une divinité créative est liée à la matière, elle ne se situe pas uniquement dans le domaine de l’esprit. Et ce n’est pas la divinité que nous recherchons. C’est ce que le postulant reconnaît à cet instant.
Le principe de Lucifer est bien l’adversaire et le maître du monde, la Bible ne laisse aucun doute sur le fait qu’il y a un maître du monde. C’est valable dans l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, jusqu’à l’Apocalypse. Jéhovah n’est pas le principe divin tel que l’enseigne Jésus, il représente le principe luciférien. Jéhovah est le principe de domination du monde; Lucifer est l’âme du monde, repliée sur elle-même. Elle libère toujours et est en mesure de libérer les hommes.
Le franc-maçon doit reconnaître que le principe actif dans le monde n’est pas rempli d’amour, mais de lois. C’est l’homme à l’équerre.

Extrait 2 (page 88):

Q: C’est ce à quoi se trouve confronté un franc-maçon, un membre de loge, tôt ou tard?
R: On le confronte de la façon suivante, en lui disant: « Écoute, ici il y a un opposant. Ce qui pour toi était Dieu n’est pas le véritable Dieu, c’est tout autre chose. C’est peut-être le diable et peut-être as-tu toujours vénéré le diable! » On ne le lui dit pas comme ça, mais c’est ce qu’il doit comprendre! Il doit lui-même dire: « Là il y a quelque chose qui ne va pas! C’est ce que lui montrent les rituels. Quand on franchit les différents degrés, il y a un moment où l’on doit s’éveiller et dire: « Écoutez-moi bien, messieurs, je pense que vous abusez de moi! Tout ce que vous m’avez présenté est un tissu de mensonges! Tout n’est pas aussi magnifique que je me l’imaginais. »

Extrait 3 (pages 120-121):

Q: Ce secret est-il la domination de l’humanité? Mais comment contrôler la majorité des gens?
R: C’est exact! Sous cet angle, les loges maçonniques et l’ensemble de la franc-maçonnerie sont une partie du système de domination internationale. On peut contrôler l’esprit étroit et rigide de la majorité des citoyens par la religion. Celui qui n’ pas un besoin très développé de connaissance et de savoir, qui vénère une divinité ou qui cherche la protection d’un dieu miséricordieux, trouvera dans les églises ou les mosquées la paix de l’âme et une réponse à ses aspirations. Mais toute société comprend des gens à l’esprit critique, qui pensent par eux-même, qu’on ne peut contenter avec des considérations religieuses parce qu’ils sont toujours curieux et qu’ils disent: « Je remets en question ce qui est écrit dans la Bible! Les choses ont été falsifiées, ce n’est pas la vérité, on ne peut pas interpréter les choses de façon symbolique et négliger la dimension historique, il ne s’agit que de concepts éthiques et moraux. »
Q: Tout est vrai, mais dans toute société il y a des esprits libres et indépendants, qui ne veulent pas se lier avoir d’attaches.
R: Oui, ni partis politiques ni religions: ils sont trop libres, simplement trop libres. Ces personnes ont envie de s’organiser; elles s’organisent dans la franc-maçonnerie, elles pensent que les francs-maçons pensent librement et qu’ils ont des secrets. Personne n’a jamais trahi ces secrets, les francs-maçons sont éduqués avec beaucoup de discipline à garder un secret. Ils ne sont pas bêtes, ils appartiennent aux couches sociales supérieures; ils se considèrent comme une élite, ce qui correspond tout à fait à leurs idées. Ils ont une certaine influence dans leur vie professionnelle, on peut sentir l’influence maçonnique dans la vie politique et économique. Mais pas à travers la franc-maçonnerie, ou par l’action de chaque franc-maçon dans son domaine d’activité. Il y a un système de contrôle qui gouverne tout cela, qui voudrait organiser et contrôler les derniers libre-penseurs.
Q: Ils veulent contrôler ceux qui veulent et qui peuvent encore penser par eux même?
R: Oui, et quand on construit un système à l’échelle mondiale, on s’en sert, par le savoir, par les rituels et la compréhension maçonnique. On peut diriger et mener des hommes d’un haut niveau intellectuel et spirituel, des êtres qui pensent par eux-mêmes, sans qu’ils s’en rendent vraiment compte. Ils pensent avoir beaucoup de liberté, ils ne se soumettent qu’à une divinité qu’on ne peut pas réellement invoquer; ils se contentent d’un concept, « l’Être Suprême », une entité supérieure, une divinité créatrice qu’on peut accepter comme dieu, même si ce n’est qu’un phénomène énergétique: « derrière tout physique, derrière toute chimie, il y a un principe, un principe d’énergie que l’on ne peut pas expliquer et que l’on peut qualifier de divinité. »
Et nous avons une organisation mondiale de libres-penseurs, bienveillants, tolérants, qui ont en commun un système de contrôle dont ils ne sont pas conscients. La question est: qui contrôle?
Q: Le savez-vous?
R: Hum, oui, mais je… ne peux pas donner de noms.

  • Achat
  • Broché: 342 pages
  • Editeur : Louise Courteau éditrice (10 novembre 2011)
  • ISBN: 978-2892393392
  • Auteur : Jan Van Helsing
  • Date de parution : novembre 2011
  • Format : 21,5 x 13,9 cm
  • Poids : 0.44 kg

biblio-antimanconnique-livre-jaune-2

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s